Entretenir une bonne relation avec son maître d’apprentissage 🤝
et|icon_calendar|
Sep 28, 2021
et|icon_grid-2×2|
Catégories : Blog
et|icon_chat|
FORMAPI ALTERNANCE MAITRE APPRENTISSAGE

Ta réussite passe, obligatoirement, pas une relation de confiance, avec ton Maître d’Apprentissage (MA). Il est ton point d’entrée dans l’entreprise, ton relais entre ton CFA et ta structure professionnelle. Son rôle est essentiel.

La base de tout, c’est déjà d’oser parler librement à ton maître d’apprentissage.

Parfois, tu auras tendance à attendre que ce soit lui qui fasse le premier pas. Si tel est le cas, cela peut durer longtemps….et c’est toi qui va perdre du temps, pas lui.

En fait, le risque est inverse. Si tu ne provoques pas l’échange,  tu risques de passer pour quelqu’un qui ne s’implique pas dans ton travail.

Comment faire le premier pas ?

  • Lui demander ses attentes dès le premier contact. Comment voit-il votre relation de travail ?
  • Lui faire un compte-rendu de ta journée, lui dire ce que tu as appris, ce que tu n’as pas compris….
  • Lui demander des renseignements pratiques sur le fonctionnement de l’entreprise, les attributions des uns et des autres.

Bref, tu l’as compris, le but est de l’amener à s’intéresser à toi, à faire en sorte qu’il te pose des questions et donc, in fine, à entretenir une vraie relation avec lui.

Pour que ton MA soit un vrai mentor, il faut qu’il sache où tu en es. Le problème c’est qu’il ne va pas forcément chercher à le savoir de lui-même. Si ce n’est pas le cas, provoque cette explication, n’est pas peur de lui demander, tu es en train d’apprendre !

Sois malin, capte son attention

Allez, soyons cash. Parfois, il faut forcer le naturel de ton MA. Il est timide, en dedans, distant ? Rien de tel que de créer une fausse excuse pour briser la glace. Tu peux par exemple lui dire que tu n’arrives pas à comprendre certains points dans le fonctionnement de l’entreprise ou dans son savoir-faire. Et fais nous confiance, il aura toujours envie de parler de ce qu’il fait, d’expliquer comment fonctionne ce qu’il a construit. A ce moment-là embraye sur d’autres sujets qui te concernent plus particulièrement.

Tes collègues de travail sont précieux

Tes collègues sont aussi là pour t’aider, et faire appel à eux peut être la solution. Si tu fais passer tes messages par eux, ils auront beaucoup plus d’impact et seront beaucoup plus écoutés.

Tes formateurs peuvent t’aider

En dernier recours, si ton MA ne veut pas s’impliquer dans ta formation, fais appel aux personnes qui ont plus de moyens pour le forcer à s’impliquer : tes formateurs. Tu ne dois pas croire que tu es seul face à l’entreprise, tes professeurs peuvent, et doivent intervenir auprès de ton MA si ça se passe mal. Explique tes problèmes à ton professeur référent et n’hésite surtout pas à lui demander de l’aide. En plus de te donner des conseils, il pourra exiger un entretien avec ton MA.

Intéresse-toi, sois curieux

Tu es certes un salarié de l’entreprise, mais un salarié particulier puisque tu es là  pour apprendre un métier. 

Du coup, ton MA acceptera totalement que tu ne saches pas faire quelque chose. Ce qu’il acceptera moins, c’est que tu ne fasses pas preuve de curiosité concernant :

  • Les missions qu’on t’a données.
  • Aux équipes autour de toi.

Pose des questions, sois attentif… Cet état d’esprit t’aidera à progresser, mais aussi à t’intégrer aux équipes.

N’aie pas peur de demander…mais avec modération

Un petit conseil d’ami : ne colle pas trop ton maître d’apprentissage, il n’a pas que ça à faire…et à un travail à réaliser en plus d’être ton accompagnateur.

Avant de demander de l’aide, pour rester autonome, vérifie que tu n’as pas une méthode ou des documents d’aide à ta disposition. Bon, après, si tu es vraiment en galère, fais bien entendu appel à lui.

Ton MA préfèrera toujours que tu avoues ne pas savoir, plutôt que tu fasses une erreur sans lui avoir demandé conseil avant. 

Tu es là aussi pour apporter un regard neuf !

Ta jeunesse, ton regard nouveau sur l’entreprise, est important. Quelque part, selon l’entreprise où tu es accueillie, il peut même être attendu.

Le but n’est pas de totalement révolutionner l’entreprise, mais bien de proposer des alternatives à ce qui s’y fait déjà. Reste dans la proposition, l’ouverture d’esprit… et ne te vexe pas si tu n’es pas suivi. Mieux, n’arrive pas non plus en disant que tout ce qui est fait ne vaut rien ! Là aussi, l’équilibre est important….

Accepte la critique

Si, si, fais-nous confiance, la critique te fera aussi progresser.

Pas la peine de te braquer, ça n’apporte rien. Et puis ton maître d’apprentissage est là pour te faire avancer, te dire ce qui va, ce qui ne va pas…Comment t’améliorer… c’est son job, après tout. 

Adopte la bonne attitude, et profite de l’aubaine pour lui demander de t’expliquer les points qui t’aideront à progresser. 

Faciliter le contact entre ton maître d’apprentissage et ton école

Ton tuteur est aussi l’intermédiaire entre ton CFA et ton entreprise. Il doit pouvoir savoir à tout moment où tu en es de ta formation, et qui contacter en cas de besoin. Donne lui, dès le départ, les coordonnées de ton responsable pédagogique au CFA.

Communique dès que tu le sais tes dates d’absence (semaines à l’école, examens et congés pour préparation d’examens…)  Pose dès que possible les dates des rendez-vous entre ton responsable pédagogique et ton MA… 

Vous pourriez aussi aimer :

La E-Réputation

La E-Réputation

L’e-réputation est la réputation d’une personne sur internet et sur les différentes plateformes numériques. Cette e-réputation se développe à partir...

lire plus
SOFT SKILLS, KEZAKO ? 🤔

SOFT SKILLS, KEZAKO ? 🤔

Les compétences comportementales – dit Soft Skills - suscitent de plus en plus l’intérêt des entreprises et sont devenues centrales dans les...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *