CLAIRE MOREL : L’EXEMPLE PARFAIT

LOGO JDA FORMATION FORMAPI

Apprentie à DFCO Formation au sein du titre professionnel Chargé de Promotion et Marketing Sportif, après un DEJEPS à l’Elan Chalon, Claire Morel a comme employeur…JDA Formation. L’exemple du tuilage entre nos Unités de Formations.

Sans le vouloir, Claire Morel a valeur d’exemple. Celui de la force et de la complémentarité du réseau FORMAPI. Sur son cursus de formation, nos UFA défilent aussi vite que les diplômes qu’elle décroche. A 24 ans, Claire Morel affiche en effet un cursus riche et varié. Classique tout d’abord: baccalauréat décroché à Roanne, puis arrivée à Dijon pour deux tentatives en Fac de Médecine, avant d’enchainer par une licence entraînement sportif en STAPS. Sauf que là, un problème de taille s’impose à elle. Les employeurs éventuels qu’elles rencontrent lui rétorquent tous la même chose. Un discours unanime et immuable. «Ils me disaient: c’est bien vous avez la théorie mais vous manquez d’expérience. Du coup, je n’ai pas hésité un instant, j’ai opté pour l’alternance. Au départ, passer d’un Bac +3 en poche à une formation niveau Bac, ce n’était pas évident dans ma tête….Mais je n’ai jamais regretté mon choix!»

Plus sécurisant de prendre un apprenti

Tour à tour, Claire enchaîne alors les apprentissages. Toujours avec la même réussite:

BPJEPS Sports Collectifs à la JDA Dijon pour commencer, DEJEPS perfectionnement sportif à l’Elan Chalon ensuite, et, cette année, le titre professionnel chargé de promotion et marketing sportif au sein de DFCO Formation. Avec toujours, fidèlement, la JDA Formation comme employeur. Un exemple parfait des parcours de formation proposés par FORMAPI en Bourgogne Franche-Comté, c’est-à-dire complémentaires et qui s’appuient sur la force d’un véritable maillage territorial.

En se retournant sur son parcours modèle de ce qu’est et propose FORMAPI aujourd’hui, Claire Morel voit les choses bien différemment. «Si c’était à refaire, je n’aurais peut-être pas fait STAPS, conclut-elle avec sincérité. Attention, je ne regrette pas du tout la théorie que j’ai acquise! Mais si je me place du point de vue des clubs, des employeurs, cela les sécurise beaucoup plus de prendre un apprenti car ils y gagnent au centuple en expérience. C’est vraiment cela le critère numéro 1 aujourd’hui. La théorie, oui, mais plus sans pratique». A ce niveau, Claire Morel n’a donc plus de souci à se faire…

” Cela sécurise beaucoup plus les clubs de prendre un apprenti car ils y gagnent au centuple en expérience.
C’est vraiment le critère numéro 1 aujourd’hui” Claire MOREL.

CLAIRE MOREL APPRENTIE JDA FORMATION FORMAPI
Crédit DR