Rechercher

TFP Chargé de Développement d’une Structure Sportive Associative

TFP Chargé de Développement d'une structure sportive et associative

TFP Chargé de développement d’une structure sportive associative (cdssa) Titre à Finalité Professionnelle – Mention : Chargé de Développement d’une Structure Sportive Associative  Nom du certificateur : Organisme certificateur de la branche du sport OC Sport Date d’échéance de l’enregistrement : 18/10/2023Date de publication au JO : – Informations Programme Débouchés Campus Dernière mise à jour : 19/06/2024 Niveau 5 11 mois de formation 602h en formation dont 90h de FOAD 2 jours en formation 3 jours en entreprise (en fonction du lieu de formation) Code RNCP 38142 FICHE RNCP INSCRIPTION Très largement publics et associatifs, les emplois du sport se caractérisent par une forte croissance et une part plus forte qu’ailleurs des temps partiels et des statuts atypiques, avec une montée des indépendants. Au regard du dernier rapport de branche et des différentes études entreprises par la CPNEF du Sport, la branche du sport rassemblait près de 23 000 structures en 2017 avec une forte prépondérance de structures associatives. Cela implique l’embauche de professionnel(le)s en capacité d’accompagner les dirigeant(e)s associatifs pour répondre à ces évolutions et aux nombreux défis qu’elles impliquent. Et c’est justement tout l’enjeu de la création du TFP de chargé(e) de développement d’une structure sportive associative. Programme de formation Descriptif des TEP et tests Dispenses et équivalences Pièces jointes obligatoires Documents nécessaires à l’inscription :  Attestation d’expérience Prérequis Être titulaire d’une pièce administrative justifiant de l’identité du(de la) candidat(e) en cours de validité : CNI française ou étrangère, passeport français ou étranger, permis de conduire français (délivré depuis le 16/09/2013), carte de combattant délivrée par les autorités françaises, carte d’identité ou carte de circulation délivrée par les autorités militaires françaises, carte de séjour temporaire, carte de résident, certificat de résidence de ressortissant algérien, carte de ressortissant d’un État membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen, (conformément à la réglementation des étrangers, ces titres doivent être à jour concernant l’adresse déclarée) ; Être titulaire d’un diplôme relatif à l’unité d’enseignement de premiers secours conformément à la réglementation en vigueur fixant le Référentiel National de Compétences des Sécurité Civile relatif à l’unité d’enseignement « prévention et secours civiques de niveau 1 » ou équivalent ; Être âgé(e) de 18 ans à l’entrée en formation ; Être titulaire d’un diplôme de niveau 4 (bac) ou équivalent ; Attester d’une expérience au sein d’une association sportive d’au moins un an* ; Valider les tests de sélection de la structure. *L’expérience repose sur une réelle implication dans le fonctionnement de la structure et/ou de ses événements. La seule pratique d’une discipline sportive à titre personnel ne répond pas à cette exigence.Objectifs de la formationLe TP CDSSA est une certification professionnelle qui a pour but de professionnaliser les acteur(rice)s du monde associatif, qu’il(elle)s soient dirigeant(e)s, bénévoles ou salarié(e)s.Publics visésCette formation s’adresse à toute personne expérimentée désireuse d’exercer son activité à temps plein ou à temps partiel au sein de structures ou regroupements de structures, principalement des associations sportives, des collectivités locales ou des entreprises du secteur sportif marchand.FinancementTarif de la formation : 7 224€ Cette formation est éligible à l’apprentissage et à tout autre type de financement. Nous consulter pour vos demandes de prise en charge.  Diapositive précédente Diapositive suivante NC Pas de promotion en 2022-2023 Le pourcentage du taux de réussite est le ratio entre les candidat(e)s reçu(e)s et le total de candidat(e)s présenté(e)s De réussite 0 % Pour la promotion 2022-2023 Compétences acquises Accompagner le projet de développement d’une structure sportive associative Gérer l’administration et les ressources d’une structure sportive associative Gérer les activités sportives et de leurs équipements au sein de la structure sportive associative Organiser un événement ponctuel au sein de la structure sportive associative modalités d’évaluation Dossiers professionnels + entretiens avec un juryNotes de synthèse + entretien avec un juryÉtudes de cas présentées oralement + entretien avec un juryDossier technique + entretien avec un jury Débouchés Secteurs d’activité Débouchés Chargé(e) de développement  Responsable administratif(ve) et financier(ère) Chargé(e) de mission / chef(fe) de projet évènementiel  Chargé(e) de communication  Responsable / chef(fe) de projet partenariats Coordinateur(rice) de projets Salarié(e) de structure associative Secteurs d’activité Le(a) titulaire du TFP “Chargé de développement d’une structure sportive associative” exerce principalement son activité professionnelle au sein d’associations relevant de la branche du sport, de collectivités ou de structures du secteur sportif marchand. sites de formation qui proposent le diplôme Sous réserve d’habilitation. Sous réserve d’habilitation. Site de formation commun avec la JDA Formation. Sous réserve d’habilitation. Tests de sélection : 27/06, 27/08 et 18/09/2024 Sous réserve d’habilitation. Tests de sélection : 18/06, 02/07, 16/07, 30/07, 13/08 et 23/08/2024 Sous réserve d’habilitation. Site de formation commun avec le DFCO Formation Sous réserve d’habilitation. foire aux questions Qu’est-ce qu’un(e) responsable du développement ? Un(e) responsable du développement est un(e) acteur(rice) clé dans la croissance et l’expansion d’une structure sportive associative. Ce poste exige une expertise spécialisée et une formation adéquate. Ce(tte) professionnel(le) est chargé d’analyser et de comprendre le fonctionnement de la structure sportive, son cadre statutaire, ses activités, son projet associatif, ainsi que ses ressources humaines et financières. Il(elle) est également responsable de la mise en œuvre du projet de développement de la structure. Le(a) responsable du développement travaille en étroite collaboration avec les différents acteur(rice)s de la structure, tel(le)s que les dirigeant(e)s, les managers et les membres. Il(elle) contribue activement à la planification et à la supervision des activités de la structure, tout en veillant à leur adéquation avec le projet de développement établi. En somme, le(a) responsable du développement est un maillon essentiel dans la stratégie de croissance d’une structure sportive associative. Quel est le rôle d’un(e) agent de développement ?  L’agent de développement a pour mission principale de concevoir, coordonner et accompagner des projets de développement au sein de la structure sportive à laquelle il(elle) est rattaché(e). Il(elle) constitue un rôle essentiel dans la mise en place de stratégies d’expansion, en identifiant par exemple de nouvelles sources de financement ou de nouveaux partenariats. Son rôle inclut aussi la promotion de l’activité de la structure, notamment par l’organisation d’évènements sportifs et l’augmentation du nombre

TFP Animateur E-Sport

TFP Animateur Esport

TFP Animateur E-Sport Titre à Finalité Professionnelle – Mention : animateur – E-Sport Nom du certificateur : Fédération Nationale des CFA des Métiers du Sport de l’Animation et du Tourisme Date d’échéance de l’enregistrement : 27/03/2026Date de publication au JO : – Informations Programme Débouchés Campus Dernière mise à jour : 24/05/2024 Niveau 4 12 mois de formation Code RNCP 37427 FICHE RNCP INSCRIPTION Qualifier des professionnel(le)s aptes à concevoir et organiser des animations esportives : initiation, jeux, découverte, administration de tournois amateur(rice)s Favoriser la pratique de l’esport dans un esprit d’équité et d’épanouissement humain Garantir une pratique saine et responsable des jeux électroniques, avec une attention particulière pour la prévention des risques pour la santé des participant(e)s (pratique compulsive, surexposition aux écrans…). Programme de formation Descriptif des TEP et tests Dispenses et équivalences Pièces jointes obligatoires Documents nécessaires à l’inscription :  Certificat médical Prérequis• Être familiarisé(e) avec l’outil informatique • Avoir une expérience professionnelle ou bénévole dans l’animation ou l’encadrement d’activités socioculturelles ou sportives.Objectifs de la formationL’e-sport, ou sport électronique, connaît une croissance fulgurante à travers le monde, transformant le paysage du divertissement et de la compétition professionnelle. Face à cette évolution, le besoin en professionnel(le)s qualifié(e)s et passionné(e)s pour encadrer, animer, et développer des événements et des communautés autour de l’e-sport n’a jamais été aussi important. C’est dans ce contexte que notre TP Animateur e-sport a été conçu. Destinée aux passionné(e)s de jeux vidéo et d’e-sport, cette formation vise à vous fournir toutes les compétences nécessaires pour devenir un(e) acteur(rice) clé de cet univers en pleine expansion. Que vous souhaitiez organiser des tournois, gérer des équipes, créer des contenus engageants ou encore développer des stratégies pour fédérer une communauté, notre programme vous préparera à relever ces défis avec expertise et créativité.Modalités et délais d’inscription• Dossier d’inscription complet • Réussir aux tests de sélection : tests techniques et entretien de motivation auprès d’un jury Publics visésPersonnes souhaitant exercer dans le secteur de l’e-sport et plus particulièrement le métier d’animateur(rice) e-sport.FinancementTarif de la formation : nous contacter. Formation non ouverte à l’apprentissage. Autres possibilités de prise en charge : nous consulter. Diapositive précédente Diapositive suivante NC Pas de promotion en 2022-2023 De réussite 0 % Pour la promotion 2022-2023 Pour la promotion 2022-2023 Compétences acquises Bloc 1 : Concevoir un projet d’animation esportive et d’organisation de tournois. Bloc 2 : Organiser un événement e-sportif contenant l’administration de tournois. Bloc 3 : Conduire une séance d’animation e-sportive. Débouchés Secteurs d’activité Débouchés L’animateur(rice) e-sport peut évoluer en tant que coach, coordinateur(rice) de projet, ou encore manager. Secteurs d’activité Clubs e-sportifs amateurs, constituant la majeur partie de la filière de l’e-sport. Ces clubs, à la différence des clubs professionnels centrés sur la compétition, appuient leur identité sur l’encadrement de la pratique e-sportive. Clubs sportifs amateurs et professionnels, sachant que ces structures sont de plus en plus nombreuses à se positionner sur l’e-sport, notamment autour des sports collectifs : football, basket, handball, volley, rugby. Associations sociales et culturelles, pour lesquelles l’e-sport constitue un support d’éducation populaire, dans le cadre d’ateliers numériques et de promotion de manifestations culturelles évènementielles. sites de formation qui proposent le diplôme Dates des tests de sélection : Tests de sélection : 04/06, 18/06, 02/07, 16/07, 30/07, 13/08, 23/08 et 16/09/2024 Rentrée : 28/08/2024 Tous nos sites de formation foire aux questions Quels métiers peut-on exercer dans le secteur des jeux vidéo ? Dans le secteur des jeux vidéo, on peut exercer une grande variété de métiers, répartis en plusieurs catégories principales : Développement : Développeur(se) de jeux, Programmeur(se), Game Designer, Level Designer, Sound Designer. Art et conception graphique : Artiste 2D/3D, Animateur(rice), Modeleur 3D, Concept Artist. Gestion de projet : Chef(fe) de projet, Product Manager, Scrum Master. Marketing et communication : Responsable marketing, Community Manager, Chargé(e) de communication, Relations presse. Support et maintenance : Testeur(se) QA (Quality Assurance), Support technique. E-sport : Organisateur(rice) de tournois, Coach, Analyste, Commentateur(rice), Animateur(rice) e-sport. Chaque métier requiert des compétences spécifiques et offre des opportunités de carrière variées dans un secteur en constante évolution. Comment faire pour travailler dans l’e-sport en France ?  En France, plusieurs diplômes et formations sont spécifiquement dédiés à l’e-sport, allant du niveau post-bac à des formations spécialisées. Voici quelques exemples : BTS/DUT en communication, marketing, ou informatique, avec une spécialisation ou des projets liés à l’e-sport. Licences professionnelles orientées vers le management du sport, le marketing digital, ou les métiers du jeu vidéo, certaines incluant un focus sur l’e-sport. Masters spécialisés dans le management de l’e-sport, le marketing des jeux vidéo, ou encore le game design, proposant des cursus dédiés à l’e-sport. Écoles spécialisées offrant des formations spécifiquement axées sur l’e-sport, couvrant des domaines tels que l’organisation d’événements, l’animation e-sport, la communication, et le management d’équipes ou de structures e-sportives. Ces formations permettent d’acquérir des compétences en gestion, communication, marketing, et organisation d’événements, adaptées au secteur de l’e-sport. Quel est le salaire d’un(e) animateur(rice) e-sport ?  Le salaire d’un(e) animateur(rice) e-sport en France peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs tels que l’expérience, l’employeur, le type d’événements animés et la localisation. En début de carrière, un(e) animateur(rice) e-sport peut s’attendre à un salaire brut mensuel d’environ 1 800 à 2 500 euros. Avec de l’expérience, des compétences spécialisées et une bonne réputation dans l’industrie, ce salaire peut augmenter significativement, pouvant atteindre 3 500 euros brut par mois, ou plus pour les profils les plus expérimentés et reconnus. Il est important de noter que ces chiffres sont indicatifs et peuvent fluctuer en fonction de l’évolution du secteur et de la demande pour ces professionnel(le)s. Quel est le rôle d’un(e) animateur(rice) e-sport ? Quelles sont ses missions ? Existe-t-il une fiche de poste ?  Le rôle d’un(e) animateur(rice) e-sport est de dynamiser et d’encadrer la communauté autour des jeux vidéo compétitifs, en organisant et animant des événements, des tournois ou des sessions de jeu. Ses missions principales incluent : Organisation d’événements : Planifier et coordonner des tournois et des événements e-sport, en ligne ou physiques, en veillant au bon déroulement et à l’engagement du public. Animation

TP Chargé d’Accueil Touristique et de Loisirs (CATL)

TP Chargé d'Accueil Touristique et de Loisirs (CATL)

TP Chargé d’Accueil Touristique et de Loisirs (TP CALT) Titre Professionnel Chargé d’Accueil Touristique et de Loisirs (TP CALT) Nom du certificateur : Ministère du travail du plein emploi et de l’insertion Date d’échéance de l’enregistrement : 01/08/2028Date de publication au JO : 13/07/2016 Informations Programme Débouchés Campus Dernière mise à jour : 24/05/2024 Niveau 4 10 mois de formation 441h en formation Code RNCP 37396 FICHE RNCP INSCRIPTION Le chargé d’accueil touristique et de loisirs accueille, informe et oriente des visiteurs individuels ou en groupe de l’amont d’un séjour à la fin d’un séjour. Il vend des prestations, assure la location de matériels et participe à la mise en œuvre d’évènements locaux. Programme de formation Descriptif des TEP et tests Dispenses et équivalences Pièces jointes obligatoires Prérequis• Niveau Bac ou équivalent • Un niveau d’anglais A2/B1 • Documents obligatoires : photo d’identité ; photo d’identité en cours de validité ; CVObjectifs de la formationLa formation TP CALT est conçue avec des objectifs clairs pour préparer les apprenant(e)s à exercer dans le secteur du tourisme et des loisirs. Voici les principaux objectifs de cette formation : • Acquérir des compétences en accueil et en relation clientèle : Former les participant(e)s à offrir un accueil de qualité, tant en face à face qu’à distance, en répondant efficacement aux demandes des client(e)s et en gérant les situations difficiles avec professionnalisme. • Développer des connaissances sur les produits touristiques : Fournir une compréhension approfondie des différents produits et services touristiques, afin de pouvoir informer et conseiller les visiteur(se)s de manière éclairée. • Maîtriser les outils et techniques de communication : Enseigner l’utilisation des outils numériques pour promouvoir les offres touristiques, gérer les réservations, et communiquer efficacement avec les client(e)s et les partenaires. • Organiser et promouvoir des événements : Préparer les participant(e)s à concevoir, organiser et promouvoir des événements qui enrichissent l’offre touristique. • Comprendre le secteur du tourisme et son environnement économique : Offrir des connaissances sur l’organisation et le fonctionnement du secteur touristique, y compris les aspects réglementaires, économiques et environnementaux, pour permettre aux participant(e)s de s’insérer professionnellement dans ce domaine. • Pratiquer des langues étrangères dans un contexte professionnel : Améliorer les compétences linguistiques en anglais et, éventuellement, dans une autre langue étrangère, pour communiquer efficacement avec une clientèle internationale. En somme, cette formation vise à former des professionnel(le)s polyvalent(e)s capables de contribuer activement au développement de l’accueil touristique et des loisirs, en répondant aux besoins d’une clientèle variée et en participant à la valorisation du patrimoine et des ressources d’une destination.Modalités et délais d’inscription• Dossier d’inscription complet • Réussir aux tests de sélection Publics visésToutes les personnes souhaitant se former aux métiers de l’accueil dans les secteurs du tourisme et du loisir.FinancementTarif de la formation : nous contacter. Formation non ouverte à l’apprentissage. Autres possibilités de prise en charge : nous consulter. Diapositive précédente Diapositive suivante NC Pas de promotion en 2022-2023 De réussite 0 % Pour la promotion 2022-2023 Compétences acquises Gérer une relation clientèle sur une destination et/ou un lieu touristique Assister la clientèle sur des prestations touristiques et de loisirs Contribuer à la mise en œuvre d’évènements festifs et culturels Chaque UC est sanctionnée par des épreuves certificatives et il est possible de valider chaque UC indépendamment les unes des autres. Une fois validée, cette unité de compétence est définitivement acquise. modalités d’évaluation Mise en situation professionnelle : 00 h 45 min Entretien technique : 00 h 45 min  Questionnement à partir de productions(s) : 00 h 30 min Entretien final : 00 h 15 min Débouchés Secteurs d’activité Poursuite de parcours Débouchés Hôte, hôtesse d’accueil et d’information Hôte, hôtesse de tourisme Chargé / Chargée d’accueil Agent de location Agent de comptoir Conseiller séjour Secteurs d’activité Les offices de tourisme Les maisons de pays L’hôtellerie de plein air Le tourisme social et familial Les villages vacances Les ports de plaisance Les casinos Les golfs Les structures de location de courte durée de matériel Les musées et autres sites touristiques Les festivals et manifestations culturelles Les services de transport non urbain Les aéroports Les gares Les compagnies de transport Les entreprises de bien-être et de loisirs Poursuite de parcours BTS Tourisme BPJEPS APT Titre Professionnel RPMS Titre Professionnel Conseiller Commercial Tous nos sites de formation foire aux questions Quel est le rôle d’un(e) agent(e) d’accueil ? Le rôle d’un(e) agent(e) d’accueil est d’assurer la première interaction positive avec les visiteur(se)s ou client(e)s d’une organisation, que ce soit en personne, par téléphone ou via d’autres canaux. Ses principales missions incluent : Accueillir et orienter : Recevoir les visiteur(se)s, les informer et les diriger vers le bon service ou la bonne personne. Répondre aux demandes : Fournir des informations précises et utiles en réponse aux questions des visiteur(se)s ou client(e)s. Gestion administrative : Effectuer des tâches administratives de base, comme la prise de rendez-vous, la gestion du courrier et la tenue à jour des registres d’entrée. Assurer la communication : Transmettre les messages internes et externes, en maintenant une communication fluide entre les client(e)s et les membres de l’organisation. Maintenir l’espace d’accueil : Veiller à ce que l’espace d’accueil soit organisé, propre et accueillant. Le poste d’agent(e) ou de chargé(e) d’accueil est crucial dans la satisfaction client et l’image de l’organisation, en offrant un service courtois, efficace et professionnel. Quel est le salaire net d’un(e) agent(e) d’accueil ? Le salaire net d’un(e) agent(e) d’accueil en France varie en fonction de plusieurs facteurs tels que l’expérience, le secteur d’activité et la localisation géographique. En moyenne, un(e) agent(e) d’accueil peut s’attendre à un salaire net mensuel débutant autour de 1 200 à 1 500 euros. Avec de l’expérience et dans certains secteurs ou régions où la demande est plus forte, ce salaire peut augmenter, atteignant parfois jusqu’à 1 800 euros net par mois ou plus. Il est important de noter que ces chiffres sont indicatifs et peuvent varier selon les employeurs et les conditions spécifiques de travail. Quelle est la différence entre un(e) agent(e) d’accueil et un(e) hôte(sse) d’accueil ? La différence

TP ANIMATEUR LOISIR TOURISME (ALT)

TP Animateur Loisir Tourisme (ALT) Titre Professionnel Animateur Loisir Tourisme (ALT) Nom du certificateur : Ministère du travail du plein emploi et de l’insertion Date d’échéance de l’enregistrement : 29/05/2024Date de publication au JO : 22/11/2013 Informations Programme Débouchés Campus Dernière mise à jour : 28/05/2024 Niveau 4 (Bac) 14 mois de formation en formation en FOAD Code RNCP 32350 FICHE RNCP INSCRIPTION L’animateur(rice) loisirs tourisme propose ou adapte des activités de loisirs à différents publics et les anime en veillant à la qualité des prestations proposées. L’animateur(rice) loisirs tourisme participe ou adhère au projet d’animation de l’établissement et à l’élaboration du programme d’animation. Il(elle) propose et élabore des animations à partir d’activités ou de combinaisons d’activités, en favorisant l’ambiance, la création de liens entre les participant(e)s et avec le territoire, la réponse aux besoins et aux motivations des différents publics, la participation du plus grand nombre. Programme de formation Descriptif des TEP et tests Dispenses et équivalences Pièces jointes obligatoires Documents nécessaires à l’inscription :  Certificat médical Objectifs de la formationLa formation TP (Titre Professionnel) Animateur Loisirs Tourisme a pour but de former des professionnels capables d’encadrer et d’animer des activités de loisirs et touristiques pour un public varié. Les objectifs principaux de cette formation sont : • Développer des compétences en animation : Acquérir les techniques d’animation nécessaires pour concevoir et réaliser des activités ludiques, culturelles, sportives ou éducatives adaptées à différents groupes d’âge et à divers contextes touristiques. • Maîtriser la gestion de projets d’animation : Apprendre à planifier, organiser et évaluer des projets d’animation, en tenant compte des attentes des participants, des objectifs pédagogiques et des contraintes logistiques. • Communiquer efficacement : Renforcer les compétences en communication pour interagir positivement avec les participants, les partenaires et les autres professionnels du tourisme et de l’animation. • Assurer la sécurité des participants : Connaître et appliquer les règles de sécurité et les procédures d’urgence spécifiques aux activités de loisirs et touristiques. • Contribuer au développement local : Comprendre le rôle de l’animateur loisirs tourisme dans la valorisation du patrimoine culturel et naturel, ainsi que dans le développement économique et social de la région. • Adopter une démarche de développement durable : Intégrer les principes du développement durable dans la conception et la mise en œuvre des activités d’animation. Cette formation vise à préparer les futurs animateurs à travailler dans des structures variées telles que les centres de vacances, les parcs de loisirs, les hôtels clubs, les offices de tourisme, ou encore les entreprises d’événementiel, en leur fournissant les outils nécessaires pour enrichir l’expérience touristique des visiteurs par des animations de qualité.Modalités et délais d’inscription• Dossier d’inscription complet ; • Réussir aux tests de sélection ; • Posséder les exigences préalables à l’entrée en formation.Publics visésToute personne souhaitant travailler dans le secteur du tourisme et des loisirs, en particulier à un poste lié à l’animation touristique et de loisir.FinancementTarif de la formation : nous contacter. Formation rémunérée en contrat d’apprentissage et de professionnalisation. Autres possibilités de prise en charge : nous consulter. Diapositive précédente Diapositive suivante NC Pas de promotion en 2022-2023 De réussite 0 % Pour la promotion 2022-2023 Compétences acquises Contribuer à la conception d’animations loisirs dans un établissement touristique : Participer à la conception d’un projet et d’un programme d’animations loisirs pour différents publics. Créer des animations loisirs pour différents publics. Promouvoir des animations loisirs. Animer des activités de journées et de soirées dans un établissement touristique : Animer des activités de journées pour différents publics. Animer des activités de soirées pour différents publics. Assurer la logistique des animations loisirs.   Chaque UC est sanctionnée par des épreuves certificatives et il est possible de valider chaque UC indépendamment les unes des autres. Une fois validée, cette unité de compétence est définitivement acquise. Débouchés Modalités d’évaluation Secteurs d’activité Débouchés animateur(rice) polyvalent(e), généraliste animateur(rice) adultes, enfants et adolescents ; animateur(rice) d’activités culturelles et ludiques ; animateur(rice) de journée et de soirée ; animateur(rice) jeux ; animateur(rice) disc-jockey, chanteur(se), micro ; animateur(rice) mini-club ; animateur(rice) découverte ; animateur(rice) temps d’activités périscolaires ; animateur(rice) station ; animateur(rice) événementiel. Modalités d’évaluation L’obtention du diplôme d’animateur(rice) loisir tourisme se caractérise par les éléments suivants : Contribuer à la conception d’animations loisirs dans un établissement touristique D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session,éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaireprofessionnel, questionnement à partir de production(s). D’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat. Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation. Animer des activités de journées et de soirées dans un établissement touristique D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s). D’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat. Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation. Secteurs d’activité les villages et clubs de vacances ; les hôtel-clubs ; les résidences de tourisme et hôtelières ; les parcs résidentiels de loisirs ; les campings ; les parcs de loisirs, parcs à thème, parcs aquatiques et parcs récréatifs ; les casinos ; les maisons de retraite médicalisées et de séjours, les résidences services seniors ; les entreprises de loisirs et de spectacles ; les centres de loisirs, les centres de vacances, les centres d’accueil périscolaires et les centres d’accueil intercommunaux ; les prestataires de service en animation ; les stations touristiques montagnardes et de littoral ; les sociétés d’organisation d’événementiels. sites de formation qui proposent le diplôme Dates des tests de sélection : Tests de sélection : 27/06, 05/07, 11/07, 23/08, 29/08 et 05/09/2024 Rentrée : 08/2024 En cours d’habilitation Dates des tests de sélection : Tests de sélection : 04/06, 18/06, 02/07, 16/07, 30/07, 23/08 et 16/09/2024 Rentrée : 26/08/2024 Tous nos sites de formation foire aux questions Comment devenir animateur(rice) touristique ? Pour devenir animateur(rice) touristique, suivez ces étapes clés

TP Animateur d’Equitation (AE)

Formation AE

TP Animateur d’Equitation (AE) Titre Professionnel Animateur d’Equitation Nom du certificateur : Fédération Française d’Equitation Date d’échéance de l’enregistrement : 27/03/2026 Informations Programme Débouchés Campus Dernière mise à jour : 24/05/2024 Niveau 3 (CAP) 10 mois 490h en formation 50h de FOAD 280h en alternance Code RNCP 37414 FICHE RNCP INSCRIPTION La formation d’Animateur(rice) d’Équitation (AE) est une qualification professionnelle de niveau 3 (CAP). Il est délivré par la FFE. Le rôle principal de l’AE est d’initier aux activités équestres. Il(elle) exerce sous l’autorité pédagogique d’un(e) professionnel(le) titulaire d’un diplôme de Niveau 4 (Bac) ou plus dans les activités équestres. La formation est basée sur l’alternance, avec des périodes de formation théorique en centre et de formation pratique en entreprise. Elle permet d’acquérir et de développer les compétences nécessaires à l’animation et à l’encadrement des activités équestres, à l’entretien d’une cavalerie, et à la participation à la gestion d’une structure équestre. Le(a) titulaire de ce diplôme peut travailler de manière permanente, occasionnelle ou saisonnière en tant qu’animateur(rice) soigneur(se), un emploi de catégorie 1 dans la convention collective des centres équestres. Programme de formation Descriptif des TEP et tests Dispenses et équivalences Pièces jointes obligatoires Documents nécessaires à l’inscription :  Certificat médical Prérequis• Être agé(e) de 16 ans minimum • Être titulaire de l’une des attestations de secourisme prévues au règlement (PSC1, AFPS ou équivalent) • Être titulaire du degré 1 ou du galop 6 ou du galop 5 si formation en apprentissageObjectifs de la formationLe Titre Professionnel Animateur(rice) d’Équitation permet de contribuer à l’organisation, la promotion et l’animation des activités d’un centre équestre, d’assurer les soins courants et le travail des équidés et d’entretenir l’infrastructure.Modalités et délais d’inscriptionDossier d’inscription complet Réussir aux tests de sélection Posséder les exigences préalables à l’entrée en formationPublics visésPersonnes souhaitant se perfectionner dans les disciplines de l’animation et de l’équitationFinancementTarif de la formation : 6 370€ Formation rémunérée en contrat d’apprentissage et de professionnalisation. Autres possibilités de prise en charge : nous consulter. Diapositive précédente Diapositive suivante NC Pas de promotion en 2022-2023 De réussite 0 % Pour la promotion 2022-2023 Compétences acquises UC 1 – Participer au fonctionnement et à l’entretien de la structure équestreUC 2 – Participer à l’animation et à l’encadrement des activités équestres en sécuritéUC 3 – Mobiliser les techniques professionnelles permettant d’assurer le travail d’entretien, les soins et le bien-être de la cavalerie d’école Chaque UC est sanctionnée par des épreuves certificatives et il est possible de valider chaque UC indépendamment les unes des autres. Une fois validée, cette unité de compétence est définitivement acquise. modalités d’évaluation Participer au fonctionnement à l’entretien de la structure équestre : Production et soutenance d’un rapport de stage  Mise en situation professionnelle « Entretien et sécurisation de la structure équestre »  Participer à l’animation et à l’encadrement des activités équestres en sécurité : Production et soutenance d’un dossier pédagogique  Mise en situation professionnelle « Conduite de séance en sécurité Entretien « Conduite de séance de séance en sécurité » – 10 min Mobiliser les techniques professionnelles permettant d’assurer le travail d’entretien, les soins et le bien-être de la cavalerie d’école : Mise en situation professionnelle « Démonstrations techniques »  Mise en situation professionnelle « Entretien de la cavalerie et convoyage d’équidés » Débouchés Secteurs d’activité Poursuite de parcours Débouchés Animateur(rice) d’équitation Aide moniteur(rice) équestre Secteurs d’activité Centres équestres et poney clubs dispensant l’enseignement de l’équitationÉcuries de pension de chevaux de propriétaires proposant ou non une activité d’enseignement Il(elle) peut parfois, notamment lorsque son activité se concentre dans le domaine des soins aux équidés et/ou lorsqu’il(elle) dispose d’un niveau de technique équestre satisfaisant, exercer au sein des entreprises suivantes : ÉlevagesÉcuries de compétition et/ou de commerce Poursuite de parcours BPJEPS mention Activités équestres sites de formation qui proposent le diplôme Dates des tests de sélection : Tests de sélection : 25/05, 29/06 et 02/09/2024 Dates des tests de sélection : Tests de sélection : du 30/07 au 09/08 et du 03 au 06/09/2024 Dates des tests de sélection : Tests de sélection : 10/07 et 23/08/2024 Dates des tests de sélection : Tests de sélection : 20/09/2024 Dates des tests de sélection : Tests de sélection : 04/09/2024 Tous nos sites de formation foire aux questions Comment devenir animateur(rice) d’équitation ?  Pour devenir animateur(rice) d’équitation, il est nécessaire d’obtenir une qualification spécifique. La formation TP Animateur(rice) d’Équitation (AE) délivrée par la FFE (Fédération française d’équitation) est une excellente option.  Cette formation est ouverte aux personnes ayant au moins 16 ans et possédant l’une des attestations de secourisme prévues au règlement (PSC1, AFPS ou équivalent). Il est également nécessaire d’être titulaire du degré 1 ou du galop 6 ou du galop 5 si la formation se déroule en apprentissage. La formation est basée sur l’alternance, avec des périodes de formation théorique en centre et de formation pratique en entreprise. Elle permet d’acquérir et de développer les compétences nécessaires à l’animation et à l’encadrement des activités équestres, à l’entretien d’une cavalerie, et à la participation à la gestion d’une structure équestre. Enfin, pour s’inscrire à la formation, il faut passer des tests de sélection et posséder les exigences préalables à l’entrée en formation. Quel est le salaire d’un(e) moniteur(rice) d’équitation ?  Le salaire d’un(e) moniteur(rice) d’équitation peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que l’expérience, le lieu de travail et le statut de l’employeur. Au début de leur carrière, les moniteur(rice)s d’équitation peuvent s’attendre à un salaire d’environ 1 750€ brut par mois. Avec l’expérience, le salaire peut augmenter et se situer entre 20 et 40€ de l’heure. Pour les moniteur(rice)s d’équitation qui choisissent le statut d’auto-entrepreneur(se), le plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser est de 77 700€. Le montant des cotisations sociales à payer représente 21,1 % du chiffre d’affaires. En moyenne, le salaire d’un(e) moniteur(rice) d’équitation en France est de 22 776€ par an, soit environ 1 898€ par mois. Les postes de débutant(e)s commencent avec un salaire autour de 21 525€ par an, tandis que les travailleur(se)s les plus expérimenté(e)s peuvent gagner jusqu’à 29 490€ par an. Pourquoi faire une formation d’animateur(rice) équestre à distance ? Opter pour

Aller au contenu principal