Quand dois-je rechercher mon entreprise en alternance ?
Oct 7, 2022
Catégories : Blog
FORMAPI RECHERCHE ENTREPRISE ALTERNANCE

Même si la France a battu tous les records de nouveaux contrats d’apprentissage en 2021 avec 718 000 contrats  signés,  il est toujours aussi difficile de décrocher son contrat d’apprentissage. Cela peut s’apparenter, parfois, à un véritable parcours du combattant. 

Mieux vaut plus tôt que trop tard !

Une recherche de contrat d’alternance débute environ 6 mois à l’avance afin de prendre le temps d’effectuer tes investigations. Pas question de faire ça au dernier moment, c’est le meilleur moyen de te planter. La préparation est donc capitale.

Au préalable, il te faut choisir la formation qui t’intéresse. C’est évident mais ça va mieux en le disant. Désormais, les champs d’activités sont très nombreux, les formations aussi ! Le temps de la recherche te permettra, mécaniquement, de trouver celle qui est la plus adaptée à tes envies métiers.

Il n’est pas question d’envoyer des CV “à l’aveugle”. Sitôt ta formation bien ciblée, il vaut mieux envoyer une trentaine de CV adaptés et bien ciblés plutôt que d’en expédier une centaine et s’en remettre à la grâce du hasard.

Bien identifier tes entreprises

Il te faut bien cibler les entreprises qui peuvent être concernées par le diplôme que tu as choisi de préparer et l’organisme de formation que tu vas intégrer. Ce préalable est indispensable car ton futur employeur voudra, notamment, savoir ce que tu prépares, où et avec quel rythme d’alternance…

Si tu as ces informations en ta possession (et il vaut mieux les avoir), contacte illico les responsables des relations avec les entreprises au sein de ton CFA pour te faire conseiller. Son réseau peut t’être utile.

De même, n’hésite pas à aller dans des salons ou forums de l’alternance pour rencontrer et démarcher, en direct, les entreprises de ton secteur d’activité. Rien ne vaut le contact en face à face, qui donne la possibilité de se distinguer parmi la masse des candidatures.

Toc, toc ! Entrez !

Ce conseil n’est pas forcément adapté à toutes les branches professionnelles et à toutes les entreprises. Néanmoins, selon les cas, postuler localement peut s’avérer  décisif. N’hésitez pas à pousser quelques portes, mais plutôt à un horaire où l’affluence est moindre, en milieu d’après-midi par exemple.

Après toute rencontre professionnelle, ne repartez pas sans avoir obtenu un numéro de téléphone ou une adresse e-mail. Vous vous constituerez ainsi, petit à petit, votre réseau de recruteurs. Tout premier contact direct devra être suivi par une relance téléphonique ou l’envoi d’un mail, une dizaine de jours plus tard. C’est une façon de montrer votre motivation.

Dernier conseil : pense à mettre en avant les aides proposées par l’Etat : 5000 euros pour un apprenti mineur, 8000 euros pour un apprenti majeur pour tout contrat signé avant le 30 juin 2022. Un argument qui peut s’avérer décisif !

Petites annonces, candidatures spontanées…

Ne commet pas l’erreur de te reposer entièrement sur ton école pour trouver une entreprise d’accueil.

Ne néglige pas non plus les relais d’information que sont les CCI, les chambres de métiers et d’artisanat. Autrement dit il serait dommageable de négliger les PME dans ton travail de prospection.

Tu trouveras aussi des annonces sur les sites d’offres d’emploi tels qu’Indeed.fr, keljob.fr letudiant.fr ou pole-emploi.fr, qui possèdent la plupart du temps une rubrique dédiée aux offres en alternance, et aussi sur les sites des CCI ou des régions, qui participent au financement des formations en alternance. Scrute également les sites Internet des entreprises, la plupart (selon leurs tailles) affichent un espace consacré au recrutement.

Cependant, tous les jeunes recrutés ne le sont pas forcément à la suite de la publication d’une offre d’emploi : les candidatures spontanées, c’est-à-dire non sollicitées, peuvent aussi te permettre de toucher au but.

Il existe de nombreuses plateformes d’annonces d’emploi. Les généralistes, comme le site de Pôle Emploi ou le site de ta Région. Ou les sites thématiques dédiés aux offres en alternance tels que alternance.fr ou walt.community.

Sois innovant, démarque toi !

Dans la « jungle » des CV reçus par les entreprises, il te faut sortir du lot en proposant une candidature originale ! Point trop n’en faut mais tout de mêle, susciter l’intérêt du recruteur est un gage de détection supplémentaire.

Des CV vidéo en motion design, la création d’une page Instagram professionnelle, le détournement d’un packaging… La gamme est vaste et large. Fais en sorte que ton CV reste adapté à ce que tu cherches et qui tu es, sans ça le décalage te sera préjudiciable lors de l’entretien d’embauche.

Attention toutefois aux candidatures trop décalées, déconseillées en fonction du type de poste recherché et dans le cadre d’un processus de recrutement classique. Etudie bien en amont la culture de l’entreprise dans laquelle tu postules et adapte ta candidature en fonction.

Sollicite tout ton réseau !

Comme pour toute candidature mais encore plus lors d’une recherche d’alternance, sollicite l’ensemble de ton réseau (parents, amis, famille, anciennes expériences…) afin de décupler tes chances de trouver ton alternance.

Le réseau de ton école est essentiel. Rapproche-toi des anciens élèves et des responsables des relations entreprises, ils auront sans doute des contacts à te donner.

Enfin, il arrive régulièrement que des organismes organisent des ateliers de coaching pour mettre en avant ton CV et/ou forums, job dating avec des entreprises en recrutement. A ne pas louper !

Reste actif, visible et réactif

Pour mettre toutes les chances de ton côté, tu dois en permanence être vigilant à ta visibilité, notamment sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn. Consulte les régulièrement et, surtout, sois actif, les algorithmes de référencement aiment ça ! En repartageant, par exemple, ta candidature sur les réseaux, tu pourras ainsi toucher un plus grand nombre d’entreprises.

Les recruteurs regardent de plus en plus les profils des candidats avant de les contacter et un profil incomplet ne jouera pas en votre faveur. Attention donc à ce que tu publies sur ton profil, tout est observé !

Pas de stress, tu feras ta rentrée !

C’est généralement en mai qu’a lieu la sélection dans les formations (entretiens, tests). La plupart du temps, l’admission est finalisée en juin si on a trouvé une entreprise d’accueil. Les cours commencent souvent en septembre. Il faut savoir que ton contrat peut débuter trois mois avant le début des cours, tu peux donc très bien commencer par travailler en entreprise.

A l’inverse, tu peux démarrer tes cours même si tu n’as pas encore trouvé ton employeur. Dans le cadre du plan de relance pour l’apprentissage post-Covid, le délai pour trouver un contrat est d’ailleurs passé de 3 à 6 mois.

Vous pourriez aussi aimer :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.