Justine moisselin : « à formapi, on me fait confiance »

Justine MOISSELIN apprentie FORMAPI

Eté 2019. Justine MOISSELIN envoie une candidature spontanée à FORMAPI. Tout juste titulaire d’un BTS Communication, la native de Troyes cherche une alternance afin d’intégrer la licence Commerce-Vente-Marketing au sein de l’ECM. Finalement, elle répond positivement…. à ALTAGILE ! Sa décision se joue à quelques minutes près. « J’avais passé plusieurs entretiens et il m’ont pris juste avant qu’Elise THIEBLEMONT m’appelle pour me dire qu’on me prenait ici. Heureusement, un an après, ça a pu se faire ! ».

Un vrai couteau suisse

Car Justine a de la suite dans les idées. 1er Septembre 2020, licence en poche, elle intègre finalement le Pôle Communication de FORMAPI pour son alternance en Master 1 puis 2 Commerce-Vente- Marketing, toujours à l’ECM. « Je n’avais pas oublié l’accueil que l’on m’avait fait un an plus tôt, confie-t-elle. J’avais un goût d’inachevé. Olivier Fouquet et Olivier Kirsch m’avaient donné envie d’intégrer la Maison Camus ».
Au sein du Pôle Communication, depuis un peu plus d’un an, Justine enchaîne donc les missions : créations visuelles, communication digitale, reporting, supports de communication, réseaux sociaux, référencement….Le panel complet de la communication moderne. Un vrai couteau suisse.
« A mon arrivée il y a un an, j’avais écrit les préconisations idéales pour développer et moderniser la communication chez FORMAPI. Aujourd’hui, elles sont quasiment toutes mises en place ! En un an, c’est vraiment exceptionnel ! A FORMAPI, on m’a fait et on me confiance ! J’aime prendre des responsabilités ».

Madame Sourcing…

Ca tombe bien. A 24 ans, elle vient de se voir confier un des grands enjeux pour FORMAPI : la mise en place d’un pôle sourcing. «Aujourd’hui, nous avons les branches territoriales, les formations…mais nous commençons à manquer de jeunes à mettre en face. Le sourcing est essentiel pour notre développement ».
Un travail sur la durée alors que son Master 2 en alternance, au sein de FORMAPI, se termine en août 2022. Sans fard, Justine affiche sa franchise. «Mes études s’arrêteront là, pour quelqu’un qui voulait s’arrêter au Baccalauréat, c’est déjà pas mal hein (rires) ! La suite ? Et bien j’aimerais être embauchée à FORMAPI, rester dans cette ambiance qui mêle à la fois esprit familial et ambition. Poursuivre ma mission aussi car le sourcing est un travail de longue haleine, il y a tellement de choses à mettre en place. Tout ne se fait d’un simple claquement de doigt ».

De la suite dans les idées on vous dit…